Le Nouveau Pont aux Anglais

début XXe s
9 x 14
France - Rouen - Archives départementales de Seine-Maritime
2 Fi Bonsecours 184
Période contemporaine
Industrie et chemins de fer
Le développement de la ligne de chemin de fer de Paris à Rouen aura demandé de percer cinq grands tunnels et six viaducs sur la Seine. La poursuite de la ligne jusqu’au Havre et Dieppe a nécessité la construction d’un pont à l’extrémité de l’île Brouilly pour mener au tunnel sous la côte Saint-Catherine : c’est le Pont aux Anglais. Il fut construit d’arches en bois sur des piles de maçonnerie. Il a été inauguré le 20 mars 1847. Quelques mois après son inauguration, lors d’une émeute, un incendie se déclara et détruisit deux arches du côté de la rive gauche.
Les viaducs de Malaunay et Barentin (illustrés par 2 cartes postales cotées 64 Fi 548 et 2 Fi Bonsecours 88) ont également été édifiés par les ouvriers anglais mais cette fois-ci en brique. L’inauguration du prolongement de la ligne était prévue en 1846 mais la chute du viaduc au niveau de Barentin causée par l’emploi de mauvaises briques repoussa l’inauguration en mars 1847.
 

Localisation

Les expositions

The Keep, Falmer

"The First World War"
Découvrez le nouveau site dédié à la Première Guerre mondiale réalisé par les Archives de l'East Sussex County Council