Le Roman de Rou et des Ducs de Normandie

1827
25,5 x 18
France - Rouen - Archives départementales de Seine-Maritime
BHN 160/1
Moyen Âge
Relations politiques et militaires

L’espace anglo-normand voit naître au début du XIIe siècle une littérature historique en langue vulgaire. Plusieurs auteurs participent à ce mouvement, comme Geffrei Gaimar avec l’Estoire des Engleis, écrit entre 1236-1237 ; Jordan Fantosme, qui relate en temps que témoin, la révolte d’Henri le Jeune contre son père Henri II Plantagenêt, et Robert Wace.

Cet auteur, né sur l’île de Jersey, fait ses études à Caen, puis part pour le royaume de France, avant de revenir s’installer définitivement à Caen. Il se qualifie dans son ouvrage de « clerc lisant », c'est-à-dire comme un ecclésiastique dont la charge est mineure, lui permettant ainsi de se consacrer à son activité littéraire.

Avant de se vouer au Roman de Rou, il écrit un récit intitulé Le roman de Brut reprenant l’Historia regum Britanniae de Geoffroi de Monmouth, relatant l’histoire des rois bretons. Pour les besoins de ce récit, il part en Angleterre afin de visiter plusieurs sites.

Cependant, son œuvre la plus célèbre est le Roman de Rou, dont le travail a été commandé par Henri II Plantagenêt et exposant les débuts du duché de Normandie, des aventures du pirate Hasting et de Rollon, jusqu’à la bataille de Tinchebray, en 1106. Son travail est suspendu lorsqu’il apprend que le roi a commandé la même étude à Benoît de Sainte-Maure (Histoire des ducs de Normandie).

L’utilisation de la langue romane souligne la volonté de diffusion à un large public souhaitée par Wace et lance une tradition de chroniques normandes en proses et en langue vulgaire dont la plus aboutie est sans conteste la Grande chronique de Normandie, datée de 1350.

Le Roman de Rou nous est connu par quatre manuscrits et plusieurs éditions des XVIIIe et XIXe siècles, dont celle dont est tirée la planche reproduite :

 

Le Roman de Rou et des ducs de Normandie, par Robert Wace, poète normand du XIIème siècle, publié pour la première fois d’après les manuscrits de France et d’Angleterre, avec une notice sur la vie et les ouvrages de l’auteur et des notes pour servir à l’intelligence du texte, par Frédéric Pluquet, Rouen, Edouard Frère, 1827, 2 vol.

 

Vue 1 : le baptême de Rollon, Tome 1 du Roman de Rou - Archives départementales de Seine-Maritime, BHN 160/1

Vue 2 : la bataille d'Hastings, Tome 2 du Roman de Rou - Archives départementales de Seine-Maritime, BHN 160/2

Vue 3 : couverture du Roman de Rou et des Ducs de Normandie par F. Pluquet

Vue 4 : page de garde du Roman de Rou et des Ducs de Normandie par F. Pluquet

Vue 5 : image représentant Robert Wace présentant le Roman de Rou à Henri II

Vue 6 : photo du monument à Robert Wace à Saint-Hélier, île de Jersey.

 

Pour plus de détails :

  • F. Vieillard, « L’histoire des ducs de Normandie : du manuscrit médiéval à l’édition contemporaine, l’exemple du Roman de Rou de Wace » in La place de la Normandie dans la diffusion des savoirs : du livre manuscrit à la bibliothèque virtuelle, Actes du 40ème congrès de la Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Normandie (Avranches, 20-23 octobre 2005), Rouen, Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Normandie, 2006.
  • G.S. Burgess, The history of the norman people, Wace’s Roman de Rou, with notes by G.S.Burgess and E. Van Houts, The Boydell Press, Woodbridge, 2004.

Localisation

Les expositions

The Keep, Falmer

"The First World War"
Découvrez le nouveau site dédié à la Première Guerre mondiale réalisé par les Archives de l'East Sussex County Council