Charte d’Henri V accordant une rente au chapelain du château de Rouen, en remerciement de sa « glorieuse victoire »

Hôtel-Dieu de Rouen
24 mars 1420
33 x 54
France - Rouen - Archives départementales de Seine-Maritime
Hdépôt 1 BP 126
Moyen Âge
Relations politiques et militaires

Ayant vaincu à Azincourt l’armée du roi de France, Henri V effectue en 1417-1418 la reconquête systématique de la Normandie ; le duché restera plus de trente ans sous administration anglaise.

 

Ce document est tiré du fonds de l’Hôtel Dieu de Rouen, un fonds d’une grande richesse mais qui reste insuffisamment mis en valeur. C’est en effet à cet établissement que Philippe Auguste avait confié en 1222 la desserte de la chapelle du château, chapelle où s’est ouvert plus tard le procès de Jeanne d’Arc.

 

Par cet acte de 1420, Henri V montre sa volonté de renouer une continuité interrompue par la conquête de Philippe-Auguste ; il y reprend en effet les privilèges accordés par ses ancêtres les Plantagenêts, notamment Jean Sans Terre en 1203. Il est à noter qu’il arbore le titre de roi de France et d’Angleterre (« rex Francie et Anglie ») ; le traité de Troyes signé très peu de temps après ne lui accordera que le titre de régent, l’union des deux royaumes ne devant avoir lieu qu’à la mort de Charles VI.

 

Le chapelain se voit accorder la subsistance chaque fois que le roi et ses successeurs ducs de Normandie seraient à Rouen. Pour marquer la « glorieuse victoire que Dieu, créateur de l’homme, lui a accordé sur ses ennemis dans sa conquête de la Normandie », Henri V y ajoute une rente annuelle de 5 livres 15 sols tournois, à prendre sur la vicomté de Rouen, affectée au luminaire des messes et à une torche pour l’élévation.

 

Si la charte a perdu son sceau et les lacs de soie sur lequel il était appendu, le soin apporté à la lettre initiale et la calligraphie, les enjolivements de la première ligne témoignent d’un acte solennel.

 

Henri V meurt prématurément dès 1422, alors que son fils avait seulement neuf mois, suivi très peu de temps après par Charles VI. La régence sera assuré par le duc de Bedford.

 

 

Transcrit par R. de Germiny, dans Mélanges de la Société d’Histoire de Normandie, 1925, p. 54-56 d’après le cartulaire de la chapelle (H dépôt 1, cote provisoire AP 106)

 

Edité dans le catalogue « 12 siècles d’histoire », Archives Départementales de Seine-Maritime, Editions Point de vues, 2008.

Localisation

Les expositions

The Keep, Falmer

"The First World War"
Découvrez le nouveau site dédié à la Première Guerre mondiale réalisé par les Archives de l'East Sussex County Council