“Le port de Dieppe animé” par Nicolas Ozanne

XVIIIe s.
25 x 41
France - Rouen - Archives départementales de Seine-Maritime
1 Fi 598
Période moderne
Relations maritimes et commerciales

Planche esquissée de la série « les Ports de France , dessin original à la plume

 
Nicolas Marie OZANNE est un dessinateur de marine né à Brest en janvier 1728 et décédé à Paris en janvier 1811. En 1775, il va réaliser à la demande du Roi, 80 plans et vues des ports du royaume. Son œuvre est un véritable témoignage sur la marine de son temps. Parmi les nombreuses planches gravées par Ozanne se trouvent les vues perspectives des ports de France, gravées par Le Gouaz, son beau-frére. On y voit ici le chemin de hallage, c'est-à-dire l’espace laissé libre pour permettre aux cheveux ou aux hommes de tirer les bateaux hors d’eau. En face : le quai Henri IV, le château et l’église Saint-Jacques. Sur la droite nous apercevons l’hôtel d’Anvers et le quartier du Pollet à gauche. 
 
Cette scène du port de Dieppe semble prendre vie, du fait de son don pour le dessin et de sa grande expérience dans le dessin des marines. En effet, il commence le dessin à dix ans, chez Robelin, maître de dessin des gardes de la marine de Brest. En 1750, il lui succède comme professeur. Ses dessins font sa renommée et il est repéré par Bigot de la Mothe, intendant de la marine, qui le charge de lever les plans des batteries de côte. Quelques années plus tard, Ozanne se lie d’amitié  avec Duhamel du Monceau, inspecteur général de la Marine pour le Ponant et le Levant par décision de Louis XV et fondateur, sous le patronage du Duc de Choiseul, de l’école des ingénieurs-constructeurs des vaisseaux royaux. Il illustre ainsi plusieurs de ses ouvrages. En 1751, Antoine Louis Rouillé, comte de Jouy, secrétaire d’état de la marine puis ministre français des affaires étrangères, le charge de dessiner les vaisseaux devant figurer sur les gravures représentant le voyage de Louis XIV au Havre en 1749. Il est également l’auteur d’un traité de la marine militaire et d’une série de soixante vues des ports de France. Il est admis comme membre adjoint de l’Académie de Marine et nommé en 1757 dessinateur de la marine à Versailles. En 1762, il est chargé des travaux au bureau des ingénieurs géographes de la guerre. Il se voit confier l’instruction maritime des enfants du Dauphin, contribuant ainsi à éveiller l’intérêt pour la mer du futur Louis XVI. 
 

Localisation

Les expositions

The Keep, Falmer

"The First World War"
Découvrez le nouveau site dédié à la Première Guerre mondiale réalisé par les Archives de l'East Sussex County Council