Testament de Martine Cauchie

1588
UK - Lewes - East Sussex Record Office
W A8/210
Période moderne
Relations maritimes et commerciales
Au moins deux des colons français du XVIe siècle à Rye ont laissé des testaments qui ont été prouvés au tribunal de l’Archidiacre de Lewes : Andrew Harry, qui figure dans le recensement des étrangers de 1571, et Martine Cauchie, fille de Francis Cauchie, qui a également été enregistrée dans le recensement de 1571.
 
Martine était la veuve de Francis Maquery (voir leur mariage dans le registre paroissial de Rye). Son testament de 1588, présenté ici, indique qu’elle était assez bien nantie.  Elle laisse de l’argent et des biens à sa fille, Mary Maquery, dont « six douzaines de serviettes de table fines, quatre grandes serviettes fines, quatre paires de draps, un lit aménagé d’un baldaquin » avec des rideaux blancs et bleus ainsi que deux robes et deux gilets écarlates, un petit coffre de fourrures et quatre bagues d’or. 
 
Elle laisse aussi à Peter Breton, son serviteur, tous les outils et la marchandise de son magasin et à Frances Labé, sa bonne, des tissus et du lin.  Les pauvres de l’église française de Rye reçoivent dix shillings. 
 

Localisation

Les expositions

The Keep, Falmer

"The First World War"
Découvrez le nouveau site dédié à la Première Guerre mondiale réalisé par les Archives de l'East Sussex County Council