Projet d'extension du port de Dieppe,avec création d'un port de refuge. Lithographie couleur de Rivière

1840
France - Rouen - Archives départementales de Seine-Maritime
1 Fi 314
Période contemporaine
Relations maritimes et commerciales

Cette vue perspective de la ville de Dieppe, réalisée aux alentours de 1840, met en évidence deux ambitieux projets d’infrastructure qui n’ont jamais vu le jour.

On peut ainsi découvrir au premier plan un imposant bassin destiné à recevoir les grands voiliers qui s’étend jusqu’à Neuville. Pour l’atteindre, les navires empruntent un canal désigné par la légende comme « canal maritime allant du côté de Paris » ; C’est avec Vauban que naît l’idée d’un canal reliant Dieppe à la capitale. Sous la Convention, un projet avec rapport descriptif et plans est approuvé par le tout nouveau Conseil général de la Seine-Inférieure. Des variantes, comme celle représentée ici, lui succèdent.  Amorcé au niveau du port, le chantier du canal est vite interrompu. L’arrivée du chemin de fer en 1848 en est probablement la principale raison. Toutefois, en 1863, l’idée renaît une nouvelle fois sans succès sous l’intitulé Paris port de mer. Le port fait quant à lui, tout au long du XIXe siècle, l’objet d’importants travaux. De nouveaux bassins sont creusés à proximité de la ville à une moindre distance de la mer.

Localisation

Les expositions

The Keep, Falmer

"The First World War"
Découvrez le nouveau site dédié à la Première Guerre mondiale réalisé par les Archives de l'East Sussex County Council