rapport rédigé par Holker fils proposant des solutions pour lutter contre la contrebande anglaise

Intendance de la généralité de Rouen
16 mai 1771
32,5 x 20,5
France - Rouen - Archives départementales de Seine-Maritime
C 179
Période moderne
Relations maritimes et commerciales

Ce rapport a été rédigé dans le but de répondre à une lettre de l’intendant Trudaine. Ce dernier s’interroge sur la contrebande des étoffes anglaises. Il demande que des saisies soient effectuées et ensuite redistribuées respectivement au dénonciateur, aux commis, aux pauvres du lieu et à l’hôpital de la généralité. Enfin et surtout, Il requiert qu’une enquête soit menée pour mieux cerner le phénomène et proposer des solutions. Dans son rapport John Holker fils détaille les marchandises de contrebande, les ports français et étrangers où elles débarquent. Il dénonce la complicité de certains pêcheurs de Dieppe. Ainsi pour éviter les prises, les contrebandiers s’arrêtent en mer au large de Dieppe et de petits bateaux de pêcheurs du port de Dieppe viennent les rejoindre pour transvaser les marchandises illicites à bord de leur bateau. Arrivés au port, les pêcheurs dieppois ne sont pas contrôlés. Au Havre, ce sont les étrangers établis dans cette ville qui favorisent la contrebande. Enfin, Holker précise que tout du long de la Seine ces marchandises affluent jusqu’à Rouen et Paris. Il propose l’application d’arrêts antérieurs, l’établissement d’amendes de 1000 écus pour les revendeurs. Il préconise aussi pour les étrangers des amendes et pour les interprètes complices des peines jusqu’à l’envoi aux galères. Il demande la prohibition de certaines marchandises notamment dans le textile.

Localisation

Les expositions

The Keep, Falmer

"The First World War"
Découvrez le nouveau site dédié à la Première Guerre mondiale réalisé par les Archives de l'East Sussex County Council