Liste des protestants français réfugiés à Rye

13 novembre 1571
UK - Lewes - East Sussex Record Office
RYE 47/2/12
Période moderne
Relations politiques et militaires

Par arrêté des Lords du Conseil du 28 octobre 1571, un recensement des étrangers de la ville fut ordonné, en vue d’expulser les indésirables :

 

« A part une grande multitude de personnes bonnes, honorables, pauvres et dévotes et affligées, il y a également d’un autre nombre de personnes enclines au mal au nom de la religion et de la piété qui ont pénétré récemment aux différentes ports et criques dans le royaume, selon lequel les sujets naturellement bons sont susceptibles non seulement d’être corrompus par les mauvaises conditions des vilains mais également par le nombre excessif des deux sortes… »
 
La liste est retournée le 13 novembre 1571. On y note que les membres de l’Église française de Rye, arrivés avant mars précédent « ont un comportement très honorable ».  De nombreux noms - par exemple, Francis Cauchie – se retrouvent souvent dans les documents locaux.
 
On peut y lire :
 
Le dixième jour de novembre de l’année du règne de notre Reine Elizabeth etc. xiijo
 
Les noms de ceux qui sont de l’Église française à Rye, le jour et l’année mentionnés précédemment :
 
Qui ont habité (Christopher Falloyse, son épouse et serviteur, )tous Wallons
Bien avant mars 
dernier à Rye, dont 
le comportement est
très honorable (Ambrose Demoye et son épouse )  commerçants
(Cornelize Soyer, son épouse et serviteur )
(John Mercer, un veuf, et son serviteur )
(Bonaventure Dussemille et son épouse   relieur
 
Tous ces hommes 
Français,   (Guillamme Boucheret, son épouse et serviteur   marchand
men, de (Alain Henri   marchand
conversation 
honorable, et (Claude de Hue et son épouse
habitant avant (Piere Sommellier et son épouse   l’horloger
mars dernier (Jan de Torchy   commerçant
(Nicholas le Tellier, ministre de culte, son épouse et
(serviteur
(Jan le Febure pour son épouse
(Jan du Croix et son épouse marchand
 
Ces personnes écrites ci-dessous restent en ville, et ont continué avant mars dernier, mais [ne sont] d’aucune église connue :
 
Tous étant de bonne 
conversation (John Frottier et son épouse, un serrurier
honorable (John Swayne et son épouse, un fabricant de tonneaux
pour autant que (Peter Blocket et son épouse, un Français
nous sachions (Frauncis Cauchie, son épouse et mère
(Jaques Oucktell et son épouse
(John Matier, un Flamand, son épouse et certains enfants
(Robert Castell, son épouse et quatre enfants
 
Est joint aussi un compte de la « Grande Boîte » de Rye pour le trimestre d’été de 1575 (patente de commerce). La page donne une liste les magasins de Landgate à Strandgate et inclut au moins quatre commerçants français : Andrew Harry, et un ferblantier, un menuisier, et un cordonnier français anonymes (ESRO: RYE 65/5).
 

Localisation

Les expositions

The Keep, Falmer

"The First World War"
Découvrez le nouveau site dédié à la Première Guerre mondiale réalisé par les Archives de l'East Sussex County Council