Charte de Guillaume de Varenne, fils du premier seigneur de Lewes

1115-1138
19,3 x 14,2
France - Rouen - Archives départementales de Seine-Maritime
24 HP 75/17
Moyen Âge
Relations politiques et militaires

Après la Conquête, le Sussex fut divisé en zones administratives que l’on appelle des « rapes ».  On en comptait trois dans l’East Sussex – Hastings, Pevensey et Lewes. Le comte d’Eu reçut le rape d’Hastings, le comte de Mortain celui de Pevensey, tandis que Guillaume de Varenne devenait seigneur de Lewes.

Celui-ci était l’un des barons normands qui s’était illustré lors de la bataille d’Hastings, au côté de Guillaume le Conquérant. Il fut largement récompensé de ses services, en obtenant près de 298 manoirs et 28 villes.

Il fit de Lewes sa résidence principale, de part sa proximité avec la mer, en cas de retrait.

Homme de confiance du nouveau souverain, il fut nommé premier Lord du conseil de Régence et grand justicier du royaume.

Ce privilège suscita des jalousies et lorsque Guillaume le Conquérant  revient en Normandie, plusieurs barons se liguèrent contre lui.

 

Cette charte concerne les biens normands de Guillaume de Varenne, fils du premier seigneur de Lewes du même nom ; elle stipule la donation en faveur du prieuré de Longueville d’un hôte à Dun sur le fief de Gautier de Broteville.

 

Localisation

Les expositions

The Keep, Falmer

"The First World War"
Découvrez le nouveau site dédié à la Première Guerre mondiale réalisé par les Archives de l'East Sussex County Council